Mort du chanteur sénégalais Thione Seck

  • 0

À l’âge de 66 ans, la grande figure de la musique Thione Seck avale son acte de naissance. Allons à la découverte de ce chanteur sénégalais.

Un grand parolier a quitté ce monde

Avant d’être sacré roi de la musique mbalax, le chanteur Thione Seck est membre de la légendaire formation Orchestra Baobab dans les Orchestra.

De son nom complet Thione Ballago Seck, l’artiste sénégalais est issu d’une famille de griots et était considéré comme l’un des seigneurs de la musique sénégalaise avec Omar Pène, Youssou N’dour, Ismaël Lô ou encore son fils Wally Seck qui est aujourd’hui l’un des chanteurs les plus populaires d’Afrique de l’Ouest.

Le plus célèbre d’entre eux Youssou N’Dour a déclaré que Thione était un grand homme, un parti, un grand frère et un grand parolier. Il avait réconforté la famille du défunt à l’hôpital de Dakar où il est décédé. OmarPène a déclaré sur la radio privée RFM en parlant de son compère décédé, qu’il ne fait pas dans la dentelle, il exprime ses pensées et c’est tout. Ismaël Lô quant à lui a salué l’intégrité, la générosité, la sincérité et la piété de l’artiste né le 12 mars 1955 à Dakar.

 

Le parcours de l’illustre disparu

L’Orchestra Baobab est une formation adepte de la salsa afro-cubaine. Thione Seck oa été chanteur dans ce groupe en 1970. Il a fondé en 1980 Raam Daan, qui est un groupe de pur mbalax qui est un genre qui a vu le jour avec la rencontre de plusieurs rythmes locaux, le funk, le chant et parfois le reggae.

Allô Petit et Diaga font partie de ses plus grands succès. Il y’a aussi Orientissime qui est sorti il y’a une quinzaine d’années. Sur le son, il effectuait une plongée dans les musiques orientales, arabes, indiennes, avec cordes, oud, cuivres, kanun, tablas et cithare.

C’est au cours du long voyage à Paris, Londres, Madras et Le Caire que cet album avait été enregistré avec beaucoup de musiciens locaux.

Un grand baobab de la musique est mort, mais il laisse un sacré héritage pour ces compères.